FIV – Fécondation in vitro Longtemps

Fécondation artificielle

La FIV est une méthode qui consiste à induire artificiellement une grossesse lorsque celle-ci n’a pas été obtenue par des moyens naturels.

Qu’est-ce que c’est ?

  • La FIV ou insémination artificielle est utilisée pour obtenir une grossesse en laboratoire. La technologie la plus moderne est nécessaire pour ce processus.
  • La Turquie est l’un des pays les plus recherchés dans le domaine de la FIV.
  • Le transfert de gènes par voie intratubaire, quant à lui, consiste à utiliser une assistance technique pour faciliter la fécondation à l’intérieur du corps de la femme.
  • En fonction de facteurs médicaux, les couples peuvent utiliser soit leur propre sperme et leurs propres ovules, soit du matériel provenant d’un donneur pour parvenir à une grossesse.
  • Veuillez noter qu’en Turquie, le don d’ovules, de sperme et d’embryons n’est pas autorisé par la loi. Seuls les couples mariés seront acceptés pour ces traitements

Types et méthodes

Il existe plusieurs types de fécondation in vitro :

Plan de traitement

La fécondation in vitro est un traitement complet qui nécessite de la préparation et de la patience.

Le plan de traitement est très individuel et sera élaboré spécifiquement pour vous avec votre médecin traitant, en tenant compte de vos antécédents médicaux et de vos besoins personnels.

FIV pour

Tous les couples qui ne parviennent pas à tomber enceinte de manière naturelle

Durée de la FIV

Le traitement de la FIV est un processus de longue durée qui nécessite de la patience. Votre médecin traitant vous expliquera tous les détails au préalable.

Risques possibles de la FIV

  • Grossesses multiples
  • Syndrome d’hyperstimulation ovarienne (SHO)
  • Grossesse extra-utérine
  • Malformations congénitales
  • Effets émotionnels et psychologiques
  • Charge financière
  • Effets à long terme inconnus

Ce qu’il faut savoir avant un traitement de FIV en Turquie

  • En Turquie, le don d’ovules, de sperme et d’embryons est strictement interdit par la loi, et la maternité de substitution n’est pas autorisée.
  • En Turquie, seuls les couples mariés peuvent participer à un traitement d’insémination artificielle
  • Bien qu’il n’y ait pas de limite d’âge pour ces traitements, certaines cliniques ne traitent pas les femmes de plus de 46 ans.
  • Pour les femmes de moins de 35 ans, un seul embryon peut être transféré lors du premier et du deuxième cycle, tandis que trois embryons peuvent être transférés lors du troisième cycle.
    Pour les femmes de plus de 35 ans, le transfert de deux embryons est autorisé lors du premier cycle.
  • Les cliniques peuvent conserver les embryons pendant 10 ans, mais vous devez fournir une raison valable pour cette demande. Cela s’applique, par exemple, aux patients atteints de cancer et aux femmes dont la réserve ovarienne est limitée.
  • Le DPI (diagnostic génétique préimplantatoire) et le DPI (dépistage des aneuploïdes) sont autorisés, mais la loi n’autorise pas la sélection du sexe.
  • Pour atteindre le taux de réussite le plus élevé possible, le laboratoire joue un rôle crucial. Ce n’est que dans un environnement sain que la fécondation et la culture des embryons peuvent se dérouler avec succès.
  • Un autre rôle crucial est joué par l’expérience et la qualification des embryologistes, qui doivent être familiarisés avec toutes les procédures modernes.

Postcure

Dans les 24 heures qui suivent le transfert d’embryons, il est très important que la femme se repose. Le premier jour, on s’attend à ce que l’embryon s’implante correctement dans l’utérus.
Restez à la maison de manière confortable et bien reposée. Le repos au lit n’est pas prescrit, mais vous devez éviter en toutes circonstances les travaux lourds, les efforts physiques et le fait de soulever des objets lourds.

Coûts les plus élevés des traitements de FIV par pays

Le coût d’un traitement de FIV dépend de l’expérience des médecins, de la technique utilisée, de la clinique ou de l’hôpital que vous choisissez et de votre état de santé.
Les prix indiqués ci-dessous sont destinés à vous donner une idée approximative des coûts d’un traitement de FIV et ne constituent pas un devis définitif. Votre consultant MedClincs se fera un plaisir de vous fournir des informations détaillées.

PaysPrixÉvaluation ;
Turquie~ 2000€ – 2900€★★★★★
Pologne~ 2700€ – 3500€★★★
Allemagne~ 5000€ – 10000€★★★★
ROYAUME-UNI~ 6500€ – 10500€★★★
ÉTATS-UNIS~ 10000€ – 12500€★★★★

FAQ

Quel est le taux de réussite de la FIV ?

En moyenne, le taux de réussite de la FIV est considéré comme étant de 30 à 40 %. Elle dépend également de vos antécédents personnels, de votre état de santé général et de facteurs individuels.
Selon l’American Society for Reproductive Medicine (ASRM), environ 80 % des femmes qui suivent un traitement de FIV tombent enceintes au cours des trois ou quatre premiers cycles.

Les bébés issus de la FIV sont-ils normaux ?

Oui, en général, les bébés issus d’une FIV se développent de la même manière que les bébés issus d’une conception naturelle. Les couples font l’objet d’un suivi étroit et d’une surveillance attentive pendant le traitement. Dans la plupart des cas, elles donnent naissance à un bébé en bonne santé.

Quels sont les risques de la FIV ?

Bien que la FIV soit aujourd’hui une méthode de traitement éprouvée, il existe un léger risque que les bébés conçus par FIV aient un poids inférieur à la naissance et naissent prématurément. Votre médecin traitant discutera des détails avec vous.

Peut-on choisir le sexe avec la FIV ?

En Turquie, le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) et le dépistage des aneuploïdes (DPI) sont autorisés, mais la loi n’autorise pas la sélection du sexe.

Combien d’ovules sont nécessaires pour une FIV ?

Pendant le traitement, la femme suivra une thérapie hormonale pour stimuler ses ovaires. La qualité des ovules est également un facteur important et tous les ovules ne peuvent pas être utilisés pour la FIV. Cependant, plus il y a d’œufs disponibles, plus les chances de réussite sont élevées.

Qu’advient-il des ovules non utilisés ?

En Turquie, le don de sperme et d’ovules est interdit par la loi. Cela signifie que les œufs non utilisés doivent être détruits ou stockés.
Les ovules peuvent être conservés dans certaines cliniques, mais il faut une raison plausible pour une telle demande, par exemple un traitement contre le cancer ou autre. Un supplément sera demandé pour l’entreposage. La durée maximale de stockage est de 5 ans.

Quelle est la différence entre l’insémination et la FIV ?

Lors de l’insémination, également appelée insémination artificielle, les spermatozoïdes sont injectés dans le corps de la femme. Pour cette procédure, différentes méthodes sont disponibles, comme l’IUI, l’ICI ou l’ITI. La fécondation a lieu dans le corps de la femme.
Lors d’un traitement de FIV, la fécondation est réalisée en laboratoire.

Dois-je prendre des médicaments hormonaux avant l’insémination ?

Votre médecin peut vous prescrire des médicaments avant le traitement d’insémination, en fonction de votre situation personnelle. Des médicaments hormonaux peuvent être utilisés pour stimuler les ovaires afin que davantage d’ovules soient produits et que les chances d’une insémination réussie soient accrues.

Puis-je bénéficier d’un don de sperme en Turquie ?

Non, en Turquie, le don de sperme et le don d’ovules ne sont pas autorisés par la loi. Seuls les couples mariés peuvent bénéficier d’un traitement de fécondation.

À quel âge la FIV est-elle la plus fructueuse ?

En général, plus la femme est jeune, plus le traitement est efficace. À un âge plus jeune, le corps produit plus d’ovules et des ovules de meilleure qualité, ce qui augmente les chances de réussite du traitement. Selon les statistiques, le taux de réussite est le plus élevé lorsque la femme est âgée de moins de 35 ans.

Combien de fois puis-je avoir recours à la FIV en un an ?

En principe, le nombre de traitements par an n’est pas limité. Cependant, comme le traitement se poursuit avec des médicaments hormonaux, la plupart des femmes choisissent de faire une pause entre les traitements pour se rétablir physiquement et psychiquement.

L’histoire

1934 : La première fécondation réussie d’un ovule en dehors du corps se produit chez le lapin.

1959 : La première fécondation réussie d’un ovule humain en dehors du corps a lieu, mais l’embryon ne survit pas.

1969 : Le scientifique britannique Robert Edwards et son collègue Patrick Steptoe commencent à travailler ensemble pour mettre au point un traitement de FIV pour les humains.

1978 : La première grossesse par fécondation in vitro réussie au monde a lieu en Angleterre avec la naissance de Louise Brown.

1981 : La première grossesse par FIV réussie aux États-Unis aboutit à la naissance d’Elizabeth Jordan Carr.

1983 : Le premier transfert d’embryons congelés aboutissant à une grossesse réussie est réalisé.

1985 : Pour la première fois, une grossesse est obtenue par injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI).

1992 : Depuis cette année, le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) permet de détecter des troubles génétiques dans les embryons.

2002 : Première naissance réussie d’un enfant issu d’un ovule congelé.

Trouver les meilleurs traitements et les médecins et cliniques les plus populaires

Traitements de l'oreille, du nez et de la gorge

Faites un voyage de bien-être, de relaxation et de rajeunissement. Se détendre et se relaxer dans l'un des meilleurs centres de spa

La prévention sauve des vies ! Faites votre check-up maintenant !

Formulaire de demande

Obtenez une consultation gratuite

Retour en haut